François Baril Pelletier
poisson frit, détail de la peinture

 

English

Peintures abstraites: 1995-1997

Peintures semi-abstraites: 1998-1999

Dessins noirs grand format: 1999-2000

Période de collages: 2001-2003

Période universitaire: 2005-2006

Période post-universitaire: 2008

Retour au collage: 2009-2013

 

peinture abstraite: côline de binePeinture abstraite: 1995-1997

De 1995-1997, François fait ses débuts en peinture en explorant surtout au niveau des couleurs, des formes et des supports. Il s'agit d'une abstraction ayant quand même toujours le fantôme de la figuration...

 

 

 

 

peinture semi-abstraitePeinture semi-abstraite: 1998-1999

De 1998 à 1999, François retourne peu à peu à la figuration, mais c'est une figuration très stylisée, aux influences modernes. Encore une fois, il s'agit d'exploration des possibilités avec les couleurs et les matériaux, et surtout, l'esprit, le monde inconscient, et les émotions.

 

 

 

peinture avec deux grenouillesDessins noirs grand format: 1999-2000

Ayant débuté en Arts visuels à l'Université du Québec à Montréal, François réalise une série de dessins grand format, parfois avec collage de papiers photocopiés ou de cartons. Il s'agit d'une série qui explore l'autoreprésentation, dans ses volets les plus larges et souvent émotionnels et inconscients.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

peinture: chat avec des yeux de poissonsPériode de collages: 2001-2004

En avril 2001, détenant un espace de galerie pour y exposer et créer des collaborations artistiques avec multiples artistes et amis de la région, Gamma Ray Productions, sur la rue Somerset à Ottawa, François se lance dans la création d'oeuvres picturales avec collage, fusain et acrylique, parfois spray-paint, marqueur, pastels et goudron. C'est la série collage qui le définira par la suite.

 

 

peinture d'un chien sur un piédestal avec toutes sortes de folies autoursPériode universitaire: 2005-2006

La figuration est encore mise de l'avant dans cette période ou François exécute de larges toiles de plus de 5-6 pieds, qui seront simplement pendues sur le mur sans cadre. Il y explore l'histoire de l'art, le monde contemporain avec ses idéaux et conventions picturales, bien sûr, d'une façon plutôt satyrique, car l'art actuel qui défend l'art conceptuel et met de côté souvent la peinture, croit souvent, à tort, être l'art suprême.

 

 

peinture: personnage couché sur fond blanc avec loup cherchant sa tracePériode post-universitaire: 2008

Après une période de convalescence, François se remet à la peinture, en tentant de continuer ce qu'il avait entamé en 2005, sans pourtant avoir l'atelier qui lui permettrait de le faire. Avec les moyens du bord, il fait une série avec des animaux (ours de cirque, chats de gouttière, chèvres empaillées) et des objets ou des voitures brisés, qui deviennent des métaphores de l'être bloqué, pris dans une situation qu'il n'embrasse pas.

 

peinture: visage de femme sur fond rougeRetour au collage: 2013

Autours de 2013, après quelques annnées d'écriture intensive, François décide de retourner à la peinture, et ce faisant, à la simplicité du dessin venant des émotions, de la simple envie de dessiner, et au collage, abandonné depuis un certain temps. Les symboles et les formes, les couleurs, émergent d'elles même dans cette série ou François choisit de laisser parler simplement sa spontanéité pour réaliser des oeuvres simples.

 

 

©François Baril Pelletier